Temps de Noël

Le temps de Noël est la période du calendrier liturgique catholique allant de Noël au Baptême du Christ.

Il commence le 25 décembre par l’Octave de la Nativité, 8 jours pendant lesquels c’est Noël. Cette octave se cloture par la solennité de Sainte Marie, mère de Dieu, fêtée le 1er janvier, journée mondiale de prière pour la paix.

L’Epiphanie du Seigneur   qui signifie “manifestation du Seigneur”, commémore l’adoration des Rois Mages, le 1er dimanche de janvier (ou 6 janvier).

Le Baptême du Seigneur est célébré le 2e dimanche de janvier.

L’alternence du confinement/déconfinement nous obligent à repenser notre manière de vivre notre foi, de prier, de célébrer. Aussi plusieurs propositions s’offrent à nous :

  • Célébrer Noël en allant à la messe

(laisser libre 2 places entre 2  personnes ou entité familiale et en n’occupant qu’une rangée  sur  2, sans oublier le masque et le gel hydroalcoolique)

  • Se joindre à une communauté qui célèbre par la messe télévisée ou les réseaux sociaux.
  • Vivre un temps de prière à la maison en s’appuyant sur les propositions faites par le diocèse de Strasbourg (voir ci-contre). Elles puisent dans les trésors de la prière de l’Église et nous invitent à entrer dans ce temps où Dieu fait grâce à son peuple en se faisant l’un des siens, en annonçant par là-même sa venue à la fin des temps.

Symbole du temps de Noël : La crèche

Selon la tradition, l’origine de la crèche de Noël remonte à saint François d’Assise. En 1223, il organisa une crèche vivante avant de célébrer la messe de Noël. Les premières étaient vivantes. Peu à peu, elles furent remplacées par des figurines ou santons. Faire une crèche est un moyen de vivre le sens de la naissance de Jésus. Elle montre que Dieu a pris notre condition humaine, qu’il s’est incarné. Selon la tradition, l’origine de la crèche de Noël remonte à saint François d’Assise. En 1223, il organisa une crèche vivante avant de célébrer la messe de Noël. Les premières étaient vivantes. Peu à peu, elles furent remplacées par des figurines ou santons. Faire une crèche est un moyen de vivre le sens de la naissance de Jésus. Elle montre que Dieu a pris notre condition humaine, qu’il s’est incarné.