Édito septembre 2020

Soyons optimistes !

La rentrée s’annonce, pessimiste pour les uns, optimiste pour les autres. L’auteur anglais Chesterton disait « L’optimiste est l’homme qui regarde vos yeux. Le pessimiste, l’homme qui regarde vos pieds. »… à un bon mètre de distance faudrait-il ajouter !

Optimistes, nous devons l’être. Non que nous prenions la situation de crise sanitaire liée à la Covid-19 à la légère, mais parce qu’une nouvelle rentrée est comme chaque aurore un signe d’espérance. Il y a certes les inquiétudes. Nous l’évoquions dans l’édito de juin 2020, tout juste sortis du confinement : « les conséquences psychologiques, économiques et plus généralement sur la vie sociale vont sans doute se faire longtemps ressentir. » Mais il y a aussi la vie qui continue : des écoliers aux étudiants, la perspective d’apprendre des choses nouvelles et de continuer à grandir, les projets professionnels de chacun, la vie (de famille) ordinaire et la vie quotidienne tout court avec ses joies, sans doute mêlées de peines, mais aussi ces joies. Pour la paroisse rentrée rime avec annonce de l’Évangile, retrouvailles de la communauté, des activités, messes, prières… Septembre et octobre seront riches de célébrations. Rattrapage ? Oui, mais plus que cela. Là encore le pessimiste ne trouvera pas cela pratique mais l’optimiste fera briller sa joie dans vos yeux de commencer l’année ainsi : profession de foi, confirmation, première communion… Et pour l’équipe animatrice les retraites préparatoires un week-end sur deux en septembre.

Le mois de septembre est aussi celui de la création, voulu par le pape François dans la perspective de l’encyclique Laudato Si’ : mieux prendre soin de l’environnement et promouvoir la justice sociale. Quelle meilleure occasion de relire ce que nous vivons autour de cette crise et de repenser à nos bonnes résolutions de sortie de confinement ! Nous vous proposons de faire ensemble ce bilan jeudi 24 septembre (tract à venir).

C’est à la lumière de la Parole de Dieu qu’il nous faut relire nos vies et les événements de notre histoire, en priant à la maison. Nous avons été renouvelés dans cette prière domestique et la grâce de notre baptême pendant le confinement. Je vous invite à prier avec les lectures du dimanche qui vient : le lundi avec la 1ère lecture, le mardi le psaume, le mercredi la 2e lecture, le jeudi l’évangile. Et ainsi devenir des disciples missionnaires toujours en conversion par la prière. Belle rentrée, dans l’espérance… optimiste(s) !

Père Yannick Coat