Célébrons la saison de la création !

La paroisse saint-Lubin du Perche inscrite à Eglise verte…

Le label « Église verte » a été lancé en septembre 2017, dans l’élan de l’accord de Paris sur le climat et de l’encyclique Laudato Si’ du pape François.

“Notre maison commune est aussi comme une sœur, avec laquelle nous partageons l’existence, et comme une mère, belle, qui nous accueille à bras ouverts… Cette sœur crie en raison des dégâts que nous lui causons par l’utilisation irresponsable et par l’abus des biens que Dieu a déposés en elle.” Pape François – Laudato Si’.
L’Église n’a pas toutes les réponses et solutions aux différentes questions écologiques, mais elle cherche à être exemplaire dans ses actions et dans ses modes de consommation.

Pour cela, et à l’initiative du père Yannick Coat, un groupe de neuf personnes s’est engagé à utiliser le label “Église verte » comme outil de conversion écologique. Grâce à sa méthode, pas à pas, ce label a pour objectif d’aider une communauté à démarrer dans cette démarche, de l’accompagner dans sa progression et d’afficher son engagement.
L’équipe s’est déjà réunie deux fois pour établir un diagnostic suivant un questionnaire pré-établi qui permet de faire un état des lieux écologique de la paroisse Saint-Lubin du Perche.

A partir de ce diagnostique, l’équipe invitera les paroissiens  à entrer dans la démarche par des temps de célébration, des temps de

réflexion, des propositions concrètes …

Actions concrètes
Par exemple, dans les rassemblements en favorisant le covoiturage. Les organisateurs de réunions seront vigilants envers tout ce qui touche aux modes de consommation, en réduisant le gâchis de nourriture, le volume et la nature des déchets, en veillant au recyclage en étant attentifs à l’éclairage et au chauffage des salles de réunion.

Nous cherchons aussi à mettre en valeur la création à travers l’art floral liturgique, des prières universelles évoquant le respect de la création, la sauvegarde de la biodiversité, mais aussi la recherche d’une plus grande justice sociale, visant l’équilibre entre le respect de la propriété privée et la destination universelle, pour tous, des biens de la création. L’expérience de sobriété heureuse doit être mise en valeur comme mode de vie alternatif.

N’hésitez pas à venir nous rejoindre

Mado et Marc Coutelle

Pourquoi une saison de la création ?

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Cr_-KabdIwm79VAhcKIpndQCifoeSpccgq78WZlFrIyXWtIoS5TIPLiBwp4hsr41_8aIvatDhMkSfq--M-58uGaT7h5gJEgTevTDAVLf3Tgr2oLV5UG0Dt9YYL2uuPa8E1V3DX_e.

En 2015, le Pape François a retenu la date du 1er septembre pour instituer dans l’Eglise catholique, une « Journée Mondiale de Prière pour la Sauvegarde de la Création ». L’initiative rejoignait celle des Eglises orthodoxes qui à l’occasion du 3ème rassemblement œcuménique de Sibiu en Roumanie de 2007, ont proposé un « temps de la création », du 1er septembre au 4 octobre. En effet, le 1er septembre est le début de l’année liturgique pour les Églises orthodoxes, ce jour rappelle en particulier l’oeuvre de Dieu dans la création du monde. Le 4 octobre est la fête de St François d’Assise.

 

 

 

 

 

Maison d’Evangile : « Laudato Si' »

>> Livret 1
>> Livret 2

Prière pour le temps de la création

>> Prière

Pour aller plus loin

>> Message du Pape pour la journée mondiale de prière pour la sauvegarde de la Création, 2019
>> Label "église verte", pour une conversion écologique 

>> Chrétiens chlorophylles, garder le jardin. Un film écrit par Marie Mitterrand et Eric Denimal, réalisé par Jean-Baptiste Martin (52’)
Le Jour du Seigneur et Présence Protestante consacrent un documentaire œcuménique inédit à ces chrétiens qui, au nom de leur foi, s’engagent pour protéger la planète.