Mercredi des Cendres … le Carême …

« Le temps du Carême est un temps précieux pour débusquer la méfiance, l’apathie et la résignation qui cautérisent et paralysent l’âme du croyant et de laisser notre cœur recommencer à battre au rythme du cœur de Jésus » nous disait le pape François en 2018

Mercredi des Cendres

Le mercredi des Cendres marque l’entrée officielle en Carême et dans le cycle pascal qui se terminera par la résurrection de Jésus dans la gloire, le jour de Pâques. Ce jour est fixé en fonction de la date de Pâques et change donc chaque année.

Les cendres qui proviennent des Rameaux de l’année précédente, brûlés pour l’occasion, sont déposées sur le front des fidèles en signe de pénitence. Les chrétiens reconnaissent leur petitesse, leur limite, leur finitude face à l’amour infini et miséricordieux de Dieu.

Cette pénitence peut se résumer à 3 actions :  la prière, l’aumône et le jeûne

  • la prière vécue en communauté lors de la messe des Cendres
  • l’aumône par un don financier fait à une oeuvre, à l’Eglise …
  • le jeûne en partageant un bol de riz qui remplace le repas, à l’issu de la messe

Carême

C’est un temps de conversion d’une durée de 40 jours pendant lequel les chrétiens sont invités à vivre la prière, l’aumône et le jeûne. 40 jours qui rappelle les 40 jours que Jésus a passé à prier et jeûner au désert avant sa mission, 40 années que le peuple juif passa en exil avant d’entrer sur la Terre promise. Le carême est un temps où le chrétien est invité à se retourner vers Jésus-Christ ; un temps pour faire des choix, remettre à leur juste place l’accessoire et le superflu. Le carême invité à se détacher de tous ce qui éloigne de l’amour de Dieu. Le jeûne peut ainsi concerner d’autres domaines que le jeûne alimentaire.

Il ne s’agit pas de faire des efforts par nos propres forces humaines mais de laisser le Christ nous habiter pour faire sa volonté et nous laisser guider par l’Esprit.