Société saint-Vincent de Paul

Une Conférence sainte-Teresa de Calcutta au service des personnes seules et démunies

 

Forte d’une dizaine de membres, et s’appuyant sur les valeurs de la société saint-Vincent de Paul, la conférence sainte-Teresa de Calcutta de Nogent le Rotrou lutte contre la solitude en pratiquant :

  • la visite à domicile
  • les Dimanche Stop Solitude : proposition d’un temps fraternel et convivial avec jeux, discussion, goûter… le dimanche après midi.

“Dans les pays développés, il existe une pauvreté plus profonde, une pauvreté des esprits de solitude de manque d’amour, il n’y a pas de maladie plus grande dans le monde d’aujourd’hui que ce genre de pauvreté.” (sainte Teresa de Calcutta)

Les valeurs de la société saint-Vincent de Paul

  • Charité : Les bénévoles vivent le charité. Ils choisissent de s’engager dans une relation vraie avec autrui et cela dans la durée.
  • Proximité : Ils agissent localement, auprès de chez eux. L’action phare est la visite à domicile des personnes seules, isolées.
  • Fraternité : Elle est la condition d’une action positive et efficace en équipe, pour se soutenir, se conseiller, partager une même spiritualité.
  • Subsidiarité : Les bénévoles et leur Conférence sont à l’initiative de leurs actions. Ils sont responsables et autonomes. Le Conseil départemental est là pour les fédérer localement et les accompagner.

Frédéric Ozanam

C’est en 1813 que Frédéric Ozanam est né, en Italie, où son père était médecin. Il vit avec sa famille à Milan pendant quelques années, et arrive à Lyon en 1816.
Le 23 avril 1833, il fonde avec des amis étudiants, paroissiens comme lui de l’église Saint-Etienne du Mont, une petite société destinée à aider les
pauvres qui prend le nom de conférence de la Charité. Les familles visitées sont signalées à la conférence par soeur Rosalie Rendu, de la congrégation des Filles de la charité, très active dans les quartiers pauvres de Paris. Elle prend bientôt le nom de conférence Saint-Vincent-de-Paul, saint vénéré et respecté de tous au XIXe siècle. Voltaire lui-même affirmait que s’il fallait choisir un saint, il choisirait Saint-Vincent de Paul.
Ainsi les conférences Saint-Vincent de Paul se développent-elle au fil des années.

Une pétition
Convaincu qu’il faut qu’une parole de croyant renforce cette démarche, Frédéric Ozanam fait parvenir en 1833 une pétition signée par 200 personnes
à Mgr de Quélen, archevêque de Paris, pour que soient organisées des conférences, à Notre-Dame de Paris, animées par un prédicateur prestigieux. Ces conférences ont lieu pour la première fois au carême 1834 et obtiennent encore aujourd’hui un très grand succès.

Un précurseur
Le 22 août 1997, en la cathédrale Notre-Dame de Paris, au cours des Journées mondiales de la jeunesse de Paris, le pape Jean Paul II a proclamé
Frédéric Ozanam “bienheureux” et a déclaré : “On peut voir en Frédéric Ozanam un précurseur de la doctrine sociale de l’église, que le pape Léon
XIII développera plus tard dans l’encyclique Rerum Novarum”.

Contact

Responsable : Jean-François Nomblot
adresse internet : stvincentdepaulteresa@gmail.com

Dimanche Stop Solitude

Rencontre de 14h30 à 17h30 à la maison paroissiale - Nogent le Rotrou
- de novembre à mars: 1er et 3e dimanche du mois
- de avril à octobre : 3e dimanche du mois

Visite des personnes seules à domicile

Vous connaissez des personnes seules, isolées à qui une visite ferait plaisir...contacter les membres de la conférence par l'adresse ci-dessus

Saint-Vincent de Paul, apôtre de la Charité

Fils de paysan des Landes, Vincent de Paul voit dans la prêtrise l’occasion d’une ascension sociale. En allant à Paris, il se met au service de Marguerite de Valois, ancienne reine au titre de son mariage avec le roi Henri IV. Il est chargé de distribuer ses aumônes aux pauvres. Il entre ensuite au service des Gondi, grande famille de France. Desservant les paroisses, visitant les villages, il découvre la misère des campagnes. Chargé d’assurer une présence spirituelle auprès des galériens, il mesure aussi l’urgence à être auprès des exclus. Il s’entoure de prêtres désireux de servir les pauvres et fonde la Congrégation de la mission, les lazaristes, qui s’étendra rapidement dans le monde. Son but : « suivre le Christ évangélisateur des pauvres ». La spiritualité de saint Vincent de Paul marque son temps. Il est déclaré saint en 1737 et patron des œuvres de charité.

Liens

>> Société saint-Vincent de Paul